Mot du Président

P1050694mini

On repart une nouvelle année!

Ce sera la troisième du triennat 2014-2017 qui se terminera par le congrès de mai prochain. Les orientations du conseil sectoriel ne sont pas nouvelles et s’inscrivent dans la continuité des dernières années. La couleur que nous voulons donner à nos actions et activités visera à favoriser et accroître la participation et l’implication des membres.

Les activités sociales

En ce qui concerne les activités dites « sociales », nous essaierons comme à l’habitude, d’améliorer et de bonifier le modèle existant. Nous tenterons d’apporter du nouveau dans les idées, dans le contenu et dans l’organisation.

MAIS…en ayant toujours en tête l’objectif d’une plus grande participation et d’une plus forte implication de tous les membres. Parmi les changements notables de cette année, nous avons mis fin à notre habitude de prendre un engagement avec un hôtel en particulier pour la tenue de nos rencontres. Avec pour effet et conséquence que pour chacune des activités, les personnes organisatrices pourront déterminer et réserver une salle dans un endroit de leur choix. Les raisons avouées du conseil sont de diminuer les rassemblements dans les hôtels qui occasionnent des coûts de plus en plus importants et de varier les habitudes en nous faisant découvrir de nouvelles ambiances.

Toutefois, cette façon de faire exigera plus de vigilance dans l’information. Il faut quand même laisser à celles et ceux qui organisent l’événement, le temps nécessaire pour choisir l’endroit et pour le réserver. On verra avec l’expérience vécue pendant l’année!

Plan d’action national.

Pour les activités liées au plan d’action national, tout en se conformant et en adhérant aux orientations et actions déterminées démocratiquement, nous continuerons d’apporter et de développer nos couleurs locales. À ce niveau, nous identifions trois priorités : la mise de l’avant des arts et de la culture, la recherche de la collaboration communautaire et finalement, la visibilité et le rayonnement de l’AREQ.

La relève.

L’une de nos principales préoccupations concerne la relève. Dans la situation actuelle, contrairement aux années antérieures où nous connaissions une augmentation de nos membres, nous observons présentement une stabilité de notre sociétariat: autant de décès que de nouveaux membres. Pas d’augmentation du nombre de membres, ni de revenus! Aussi, nous avons comme objectif de mieux faire connaître l’AREQ aux futures personnes retraitées, autant au niveau des enseignantes et enseignants que des autres catégories de personnels. Il nous faut aussi aller chercher et favoriser la participation et l’implication de ces autres personnels à nos activités. La préoccupation vis-à-vis la relève s’exerce aussi dans la préparation et l’organisation de l’ensemble des activités de notre programmation. Actuellement plusieurs comités auraient besoin d’un coup de main et de l’apport de sang nouveau! Dans cette optique, le conseil sectoriel favorise l’arrivée de membres amis de l’AREQ de notre secteur. Évidemment, cet accueil de membres amis se fera selon les conditions et les modalités déterminées au national.

Implication d’une équipe.

En terminant, je tiens à remercier chaleureusement toutes ces personnes qui se sont impliquées dans le passé et qui continueront de le faire dans l’année qui vient. Une organisation comme la nôtre ne fonctionne que grâce à ces personnes volontaires, bénévoles et intéressées par les autres. Un grand merci aux membres du conseil sectoriel, aux responsables des comités et à toutes celles et tous ceux qui collaborent à la réalisation des événements et des activités de l’AREQ Chicoutimi-Valin.

François Duperré, président